Synopsis:
Pourquoi n’évoque-t-on jamais la question de l’immigration à partir de la langue de l’immigré-e, celle du pays natal ? Les immigré-e-s vivent pourtant et d’abord l’exil d’une langue. C’est particulièrement vrai pour les exilé-e-s kabyles qui sont proprement habité-e-s par le verbe. Chaque geste de leur quotidien donne libre cours à une langue de métaphore, de vers, de proverbe... Car dans ces contreforts montagneux, la joute oratoire est un exercice courant. Relégué-e-s, dans l’immigration, au rang d’ouvriers et de femmes au foyer, à cause, notamment, de leur français boiteux, on imagine mal les orateurs qu’ils deviennent lorsqu’ils retournent dans leur langue.

En filmant ma mère , son quotidien et son histoire, c’est cette image que je veux fixer. L’image d’une femme retrouvant son éloquence,son piquant, la maîtrise de sa vie dès lors qu’elle s’est échappée de ce français non maîtrisé, devenu souvent sa prison.
Filmographie réalisateur:
- Ma mère comme un poème (2009 - MM)
Web:
ajcnet.be
Type:
MM
Genre:
Documentaire
Année de production:
2009
Majoritaire:
Oui