Presse 11 AUG 2012

"Mobile Home" récompensé à Locarno

Excellente nouvelle suisse pour le cinéma belge : le Deuxième Prix du Jury des jeunes - prix décerné par des membres désignés parmi les participants à l'initiative Cinema e Gioventù - a été attribué ce samedi au film Mobile Home du jeune réalisateur belge François Pirot.

Projeté le samedi 4 août, le premier long métrage de François Pirot a été accueilli avec enthousiasme par la presse, le public et l'industrie.



Produit par Tarantula, les sorties en Belgique et en France sont prévues pour les 22 et 29 août prochains. Le film est vendu par Urban Distribution International.

Tourné dans les Ardennes belges et luxembourgeoises, Mobile Home, "le premier road movie immobile de l'histoire du cinéma", est une histoire d'amitié entre deux jeunes hommes. Après avoir quitté son travail et son amie en ville, Simon (Arthur Dupont) est rentré dans son village natal, où il a renoué avec Julien (Guillaume Gouix), un vieil ami d’enfance. Les deux trentenaires désœuvrés décident de réinvestir un vieux rêve adolescent: partir à l’aventure sur les routes et vivre de boulots saisonniers… Ils achètent un camping-car, mais le départ est retardé. Cloués sur place, un voyage, malgré tout, s’effectue, et leur fait prendre des voies différentes...

S’il réalise aujourd’hui son premier long métrage, François Pirot est déjà un auteur incontournable du cinéma belge. Il a notamment co-écrit Élève libre et Nue Propriété, de Joachim Lafosse, dont les qualités scénaristiques ont fait l’unanimité tant dans la critique qu’auprès du grand public. François Pirot a aussi déjà réalisé plusieurs courts-métrages dont Retraite, récompensé dans les festivals les plus prestigieux.

Une Estonienne à Paris remporte également un prix à Locarno

Le Prix du Jury Ecunémique a, quant à lui, été attribué au film Une Estonienne à Paris du réalisateur estonien Ilmar Raag. Le film est coproduit par La Parti et soutenu par le Centre du Cinéma et de l'Audiovisuel. Une Estonienne à Paris est inspiré d'une histoire vraie : Anne (Laine Mägi) quitte l'Estonie pour venir à Paris s'occuper de Frida (Jeanne Moreau), vieille dame estonienne installée en France depuis de nombreuses années. Mais à son arrivée, Anne se rend compte qu'elle n'est pas désirée. Frida n'attend rien d'autre de la vie que l'attention que Stéphane, son jeune amant d'autrefois, veut bien lui porter. Quant à Stéphane, il ne souhaite qu'une chose, voir Anne rester pour s'occuper de la veille dame même contre son gré.

Suivant