Presse 29 MAR 2015

Le cinéma documentaire belge francophone doublement primé à Paris.

Le Festival Cinéma du réel, consacré au documentaire de création, s’est achevé à Paris ce samedi sur une très belle note. Les deux films belges francophones en compétition internationale – Killing Time et Noche herida- repartent ainsi avec un prix.

Le jury de la compétition internationale, composé des réalisateurs Julie Bertuccelli, Dieudo Hamadi, Hong Hyosook, Véréna Paravel et Clarence Tsui a décerné le Grand Prix Cinéma du réel à Killing Time – Entre deux fronts de Lydie Wisshaupt-Claudel.

Killing Time nous plonge dans l'immense base de Marines de Twentynine Palms, en plein désert californien, où de nombreux jeunes soldats à peine adultes transitent en rentrant d’Irak et d’Afghanistan. Entre permissions et entraînements, ils tuent le temps, seuls, entre frères d’armes ou en famille, dans un décor particulièrement évocateur du front qu’ils viennent de quitter. Le Grand Prix est doté de 8000 € par la Bibliothèque publique d’information avec le soutien de la Procirep.

Killing time est une co-production belgo-française signée Les Productions du Verger, le CBA & CelluloProd.

Le jury international a également attribué une Mention spéciale à Noche herida (Nuit blessée) de Nicolás Rincón Gille. Noche herida dresse le portrait de Blanca, une grand-mère de Bogota, qui lutte pour l'avenir des siens, dessinant un récit millénaire sur les exclus du monde moderne. Produit par Voa asbl et le CBA en Belgique et par Medio de Contención en Colombie, Noche Herida est le troisième et dernier volet de la trilogie colombienne Campo Hablado. Le premier film, En lo escondido avait également été doublement primé en 2007 au Cinéma du Réel.

Les deux films ont reçu le soutien du Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel de la Fédération Wallonie Bruxelles.

Suivant
Actu Annecy 2015
31 MAR 2015 LIRE PLUS