Actu 01 APR 2015

Visions du Réel 2015

Quatre films et trois projets programmés au festival de documentaire suisse

Le festival Visions du Réel de Nyon (Suisse), rendez-vous international du documentaire de création, a annoncé ce matin son programme. Cette fois encore, les films belges francophones y sont largement représentés.

Dans la section Grand Angle, Choeurs en exil de Nathalie Rossetti et Turi Finocchiaro fera revivre la mémoire du génocide arménien, à l’occasion de son 100ème anniversaire. Afin de transmettre leur patrimoine ancestral, le chant liturgique traditionnel arménien, Aram et Virginia, couple issu de la diaspora, emmènent une troupe de jeunes acteurs européens du Wroclaw Grotowski Institute pour un voyage initiatique vers les lieux de naissance de leur art.

Dans la compétition moyens métrages, on découvrira Drôle de guerre, film de fin d’études de Frédéric-Pierre Saget à l’Insas. Le film dessine le portrait d’un territoire géographique et historique en mutation. La ville d’Aubagne accueille en effet depuis 1962 le 1er régiment, l’un des plus anciens de la Légion étrangère. Tandis que se dévoile – en off – une histoire d’amour épistolaire amorcée durant les prémices de la seconde guerre mondiale, s’esquisse à l’image une ville contemporaine, entre prétendu progrès et impératifs capitalistes.

Dans la section Premiers pas, on retrouve un autre film de l’Insas : L'archéologue, L'archive & Les Alchimistes de Maxime Fuhrer. Ce court métrage, entre mise en scène et mise en abyme, est une plongée dans l’archive de la Cinémathèque royale de Belgique. Alors que la pellicule inexorablement se voit remplacée par l’image digitale, les amoureux du celluloïd persistent dans leur labeur et exploitent tous les outils désormais à portée de leur main, du plus sommaire au plus sophistiqué. Une archéologie de la cinéphilie, fascinante et fascinée.

L’ouverture du festival se fera sur un film belge : Au crépuscule d’une vie, de Sylvain Biegeleisen, produit par la société bruxelloise Take Five. Quand le médecin lui annonce que sa mère, nonagénaire, n'en a plus pour longtemps, Sylvain Biegeleisen se rend chaque jour chez elle. Contre toute attente, elle semble « décider » de s'attarder un peu... Un film lumineux sur la tendresse comme source de jouvence possible.

Enfin, trois projets de documentaires en cours de production ont été sélectionnés pour être pitché dans le cadre du Marché du festival.
Il s’agit de :
- Inkotanyi, de Christophe Cotteret - Wrong Men North, Veilleur De Nuit
- O.F.W. - Overseas Filipino Worker, de YOON Soa - Michigan Films
- A se brûler les ailes, de Jérôme le Maire - AT-Doc, Iota Production

Le festival se tiendra du 17 au 25 avril prochain.

Suivant
Précédent
Actu Annecy 2015
31 MAR 2015 LIRE PLUS