Press 06 NOV 2020

Une vie démente en compétition à Tallinn

Le Black Nights Film Festival de Tallinn a annoncé la sélection de films de son édition 2020. Une vie démente est sélectionné dans la compétition « premier long métrage ». On retrouve également Bula, Lola vers la mer, Jumbo et Nuit sans sommeil au programme.

Bula

Le Black Nights Film Festival de Tallinn se déroulera cette année de manière hybride avec des projections en présentiel ainsi qu'un accès virtuel aux films pour les professionnels et la presse. Le festival aura lieu du 13 au 29 novembre 2020.

Dans la compétition « premier long métrage », on retrouve Une vie démente de Ann Sirot & Raphaël Balboni, produit par Hélicotronc, avec l'aide du Centre du Cinéma et de l'Audiovisuel de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Le film avait été projeté en ouverture au FIFF de Namur en octobre dernier. Les ventes internationales sont assurées par Be for Films.

« Alex et Noémie, en couple et dans la trentaine, voudraient avoir un enfant. Mais leurs plans sont chamboulés quand Suzanne, la mère d’Alex, se met à faire de sacrées conneries. C’est parce qu’elle a contracté la “démence sémantique“, une maladie neurodégénérative fatale, qui affecte son comportement. Elle vole des voitures, coupe les cheveux de ses voisins dans leur sommeil, fabrique ses propres billets de banque pour aller s’acheter des clopes. Suzanne passe du statut de maman à celui de gamin ingérable. Une drôle d’école de la parentalité pour Noémie et Alex. »
Une vie démente

Dans la compétition « Rebel With a Cause » et pour sa première mondiale, on retrouve Bula de Boris Baum, produit par Les Films de la Récré, avec l'aide à la promotion en festivals du Centre du Cinéma et de l'Audiovisuel de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

« Marcelo est un être foncièrement bon, mais sa gentillesse confine à la naïveté. Un jour, deux événements viennent bouleverser son quotidien : l’échec à son examen de fin d’études et la mort mystérieuse de son père, le docteur Ziad, célèbre anthropologue au Brésil. Bien décidé à enquêter sur la disparition de Ziad, il s’engage en compagnie de son oncle, un faux chaman doublé d’un petit escroc, dans une aventure en Amazonie. »
Bula

Dans le programme « JF Youth », on retrouve Lola vers la mer de Laurent Micheli, produit par Wrong Men, avec l'aide du Centre du Cinéma et de l'Audiovisuel de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Les ventes internationales sont assurées par Les Films du Losange.

« Alors que Lola, jeune fille transgenre de 18 ans, apprend qu’elle va enfin pouvoir se faire opérer ; sa mère, qui devait la soutenir financièrement, décède. Afin de respecter ses dernières volontés, Lola et son père, qui ne se sont pas vus depuis deux ans et que tout oppose, sont obligés de se rendre jusqu’à la côte belge. En chemin, ils réaliseront que l’issue du voyage n’est peut-être pas celle à laquelle ils s’attendaient... »
Lola vers la mer

Dans la programme « Current Waves », il y a Jumbo de Zoé Wittock, produit par Kwassa Films, avec l'aide du Centre du Cinéma et de l'Audiovisuel de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Les ventes internationales sont assurées par WTFilms.

« Jeanne, une jeune femme timide, travaille comme gardienne de nuit dans un parc d'attractions. Elle vit une relation fusionnelle avec sa mère, l’extravertie Margarette. Alors qu’aucun homme n’arrive à trouver sa place au sein du duo que tout oppose, Jeanne développe une étrange relation avec Jumbo, la nouvelle attraction phare du parc. »
Jumbo

Dans le programme « Rebels With Their Shorts », on retrouve le court métrage Nuit sans sommeil de Jeremy van der Haegen, produit par Neon Rouge Production, avec l'aide du Centre du Cinéma et de l'Audiovisuel de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

« Oscar, huit ans, aime porter des robes. »
- Nuit sans sommeil

Lola vers la mer

On retrouve également quelques coproductions de Wallonie-Bruxelles au programme du festival : Si le vent tombe coproduit par Kwassa Films (compétition premier long métrage), Why Not You coproduit par Take Five (premier long métrage hors compétition), L'homme qui a vendu sa peau coproduit par Kwassa Films (Current Waves) et Hunted coproduit par Wrong Men (Midnight Shivers).