Actu 17 DEC 2020

Un peu de belge à Carthage

Les Journées Cinématographiques de Carthage commencent demain et Chiens errants, un court métrage de Fédération Wallonie-Bruxelles, est au programme, ainsi que deux coproductions.

Face à la pandémie, les responsables des Journées Cinématographiques de Carthage (JCC) avaient décidé de maintenir leur édition 2020 et de l'adapter à la situation sanitaire. Pour cela, ils ont pris la décision de décaler le festival de six semaines en imposant le strict respect des mesures d'hygiène et des gestes barrières.

Pour la 31e édition de ce rendez-vous du cinéma du monde arabe, on retrouve un petit peu de belge avec la présence au programme d'un court métrage de Fédération Wallonie-Bruxelles et de deux coproductions.

Chiens errants de Yasmine Kassari, produit par Les films de la drève avait été sélectionné en 1996 aux Journées Cinématographiques de Carthage. Pour cette édition 2020, les JCC ont décidé de programmer à nouveau le film dans la catégorie « Best Off Courts Métrages » dédiée aux films ayant marqué les éditions précédentes du festival. Le film avait notamment reçu le Prix CIRTEF du Meilleur Court Métrage des Pays du Sud au FIFF de Namur en 1995.

Au niveau des coproductions de Fédération Wallonie-Bruxelles, parmi les avant-premières, il y a L’homme qui a vendu sa peau de Kaouther Ben Hania, coproduit par Kwassa Films. Le film était sélectionné à la Mostra de Venise plus tôt cette année. Dans les « Cartes blanches », on retrouve En route vers le milliard de Dieudo Hamadi, coproduit par Neon Rouge Production. Le film avait reçu le Label Cannes 2020.

Cette 31e édition des Journées Cinématographiques de Carthage aura lieu du 18 au 23 décembre 2020.