Press 13 SEP 2013

Le cinéma belge francophone déborde de projets.

Drame, thriller, comédie... Sur proposition de la Commission de Sélection des Films, la Ministre de la Culture et de l'Audiovisuel de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Fadila Laanan, a accordé une aide de plus de 3,5 millions d’euros à quelques 44 projets audiovisuels dont 15 longs métrages, 10 courts métrages et 17 documentaires qui témoignent d’une production belge francophone toujours aussi dynamique et diversifiée.

Parmi les films ainsi aidés par le Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel figure au premier plan le prochain long métrage des frères Dardenne, Deux jours, une nuit, dont le tournage vient de s’achever à Seraing, avec dans les rôles principaux Marion Cotillard et Fabrizio Rongione.

Très attendus également, dans le registre de la comédie, Lost in Paris, le destin drôle et chahuté de trois individus perdus dans Paris, sera mis en boîte au printemps prochain par le tandem Abel et Gordon, tandis que Martine Doyen (Komma) prépare son retour derrière la caméra avec une comédie paradoxalement intitulée No Fun (anciennement Cheese !), ou comment retrouver son sens de l’humour chez les Inuits ?

Après les steppes d’Asie centrale (Beyond the Steppes), embarquement direction Japon pour la jeune réalisatrice Vanja d’Alcantara dont le second long métrage intitulé Kokoro transposera à l’écran le roman “Le cœur régulier” d’Olivier Adam.

Alors que leur second long métrage L’étrange couleur des larmes de ton corps se fait pour l’instant remarquer dans les festivals (Locarno, Toronto, Londres), Hélène Cattet et Bruno Forzani vont plancher sur leur nouveau projet de polar intitulé Laissez bronzer les cadavres ! pour lequel ils disposeront d’une aide à l’écriture.

Dès le mois prochain, Olivier Masset-Depasse, dont le drame Illégal est encore dans toutes les mémoires, s’attaque quant à lui à la télévision avec le tournage d’un téléfilm pour Canal +, Le sanctuaire, qui suit les actions des indépendantistes basques de l’ETA depuis leur base de repli en France.

Tous ces projets ont été sélectionnés lors de la session de juin dernier de la Commission de Sélection des Films qui dispose d’une enveloppe annuelle d’environ 11 millions d’euros pour soutenir les projets de création cinématographique et audiovisuelle en Fédération Wallonie-Bruxelles. Sa prochaine session de sélection 2013 se tiendra en octobre/novembre.