Actu 12 SEP 2017

Le cinéma belge à l'honneur au Festival International du Film Cinematik

La Belgique sera représentée dans trois sections de la 12e édition de Cinematik.

Le Festival Cinematik mettra la Belgique à l’honneur à travers trois sections : « Belgium Magnified : Manneken Pis and Love », « Respect : Jean-Pierre & Luc Dardenne » et « Cult & Beyond : Fabrice du Welz ».

Chaque année, le festival se penche sur le cinéma contemporain d’un pays : il s’agit de la Belgique pour cette édition. La sélection des films du focus « Belgium Magnified : Manneken Pis and Love » a été réalisée par un programmateur invité, le critique cinématographique belge Grégory Cavinato : elle a pour but d’illustrer la diversité du cinéma belge contemporain.

Le thriller Laissez bronzer les cadavres d’Hélène Cattet et Bruno Forzani, la comédie colorée et absurde Paris pieds nus de Dominique Abel et Fiona Gordon, le polar politique Angle mort (Dode Hoek) de Nabil Ben Yadir, ou encore L’économie du couple de Joachim Lafosse, Préjudice d'Antoine Cuypers et Melody de Bernard Bellefroid sont les films belges francophones sélectionnés dans ce focus.

En parallèle, le Festival Cinematik proposera une rétrospective des réalisateurs Jean-Pierre et Luc Dardenne, représentants bien connus du genre cinématographique du drame social. Les frères ont établi leur propre style en se basant sur le principe du « vrai cinéma », qui ne « fictionnalise » pas la vie, mais la capture par le biais de la caméra, ajoute le festival. 

La rétrospective « Respect : Jean-Pierre & Luc Dardenne » sera l’occasion de présenter certains de leurs films récemment restaurés, ainsi que des œuvres uniques, rarement montrées : aux côtés de La fille inconnue (2016), Deux jours, une nuit (2014) ou Le gamin au vélo (2011), seront présentés Pour que la guerre s’achève, les murs devraient s’écrouler (1980), R… ne répond plus (1981) et bien d’autres encore.

Enfin, la section « Cult & Beyond » (Sought-After Midnight) sera consacrée au cinéaste belge Fabrice Du Welz et a trois de ses films : Calvaire (2004), Vinyan (2007), Alleluia (2014).

Dans cette section, en plus de ces films, seront programmés quatre films supplémentaires, spécialement sélectionnés par Fabrice Du Welz lui-même pour le festival. Il s’agit de Le salaire de la peur (1953) d’Henri-Georges Clouzot, Rapture (1965) de John Guillermin, The Visitors (1972) d’Elia Kazan et Hardcore (1979) de Paul Schrader.

Fabrice Du Welz animera par ailleurs une masterclass lors du festival.

Le Festival International du Film Cinematik aura lieu du 12 au 17 septembre à Piešťany.