Actu 21 SEP 2017

Des films belges à Busan

La programmation du Festival International du Film de Busan a été dévoilée : plusieurs films belges y figurent. 

Premier long métrage du réalisateur belge Olivier Meys, Bitter Flowers sera présenté en première mondiale dans la section Flash Forward.
Lina, jeune femme ambitieuse, désire que sa famille trouve sa place dans la nouvelle Chine capitaliste. Espérant revenir avec des fonds, elle part pour Paris mais là, rien ne se passe comme prévu.
Le film est produit par Tarantula (BE) et Mille et Une Films (FR), en coproduction avec Beijing Culture (CN), P.S. Productions (CH), Spring Films (CN) Tondo Films (BE), RTBF (BE), RTS Radio-Télévision Suisse (CH), VOO et Be TV, avec l’aide du Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel de la Fédération Wallonie-Bruxelles, de la région Bretagne (en partenariat avec le CNC), du Breizh Film Fund, de l’Office Fédéral de la Culture (DFI) Suisse, du CAF, de Cinéforum, de la Loterie Romande, du Tax Shelter du Gouvernement fédéral belge, Casa Kafka Pictures Movie Tax Shelter Empowered by Belfius, de Cinéfinance et ses partenaires, de Media Development et Eurimages. Les ventes internationales sont prises en charge par Loco Films.

Bye bye Germany (Il était une fois en Allemagne), de Sam Garbarski et produit par Entre Chien et loup, sera quant à lui présenté dans la section World Cinema.
Le film met en vedette les acteurs allemands Moritz Bleibtreu (déjà vu dans Vijay and I, précédent film de Garbarski) et Antje Traue (Man of steel, Un espion dans la tête, …). Bye bye Germany prend place en 1946 à Frankfurt, dans le Camp des personnes déplacées: David Behrmann et ses six amis, n'ont qu'un but, l'Amérique! Mais pour émigrer, il faut de l'argent, beaucoup d'argent. Peu importe, “Hitler est mort, mais nous on est encore là”. En inventant des numéros incroyables, ils font du porte à porte et vendent des paquets de linge de maison aux Allemands. Et ils ont du succès. Alors que le business fleurit, David est rattrapé par un passé sombre. Pourquoi avait-il un second passeport ? Que faisait il dans la résidence privée de Hitler au Salzberg ? David Behrmann est interrogé par une énigmatique chasseuse de Nazi américaine, le Major Marlene Frederick… Déchirée entre sa méfiance et son inévitable attirance pour David, la tâche de Marleen s'avère assez difficile. De plus, David invente des histoires auxquelles lui-même croit. En outre, il faut décider d'autre chose : est-il possible de réellement laisser un si beau pays aux Allemands ?
Produit par Entre Chien et Loup (BE), In Good Company (GER) et Samsa Film (LUX), le film est soutenu en Belgique par le Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel de la Fédération Wallonie-Bruxelles, screen.brussels, Le Tax shelter du Gouvernement Fédéral Belge et au niveau européen par Eurimages. Il est coproduit en Belgique par la RTBF, BeTV et Casa Kafka. Le film est vendu à l’international par Match Factory et distribué en Allemagne par X-Verleih (avril) et en France par BAC.

Enfin, Zombillénium, d’Arthur de Pins et Alexis Ducord, sera montré dans la section Open Cinema.
Dans le parc d'attraction Zombillénium, les monstres ont le blues. Non seulement, zombies, vampires, loups garous sont de vrais monstres dont l'âme appartient au Diable, mais ils sont fatigués de devoir divertir des humains consuméristes... Jusqu'à l'arrivée d'Hector, contrôleur des normes de sécurité, déterminé à fermer l'établissement. Le Vampire qui dirige le parc doit alors le mordre…
Le film est coproduit en Belgique par Belvision et la RTBF et soutenu par Wallimage. UDI - Urban Distribution International est en charge des ventes internationales.