Actu 04 DEC 2017

La famille Sojcher à l'honneur à la Cinémathèque française 

Entre décembre 2017 et février 2018, six séances seront organisées, mettant en valeur Jacques Sojcher, le grand-père, Frédéric Sojcher, le père, et Nastasjia, la fille.

Nicole Brenez, responsable de la programmation de la Cinémathèque française, est à l’origine du cycle autour de ces trois personnalités de la famille Sojcher :

Jacques Sojcher, philosophe, professeur et auteur de nombreux ouvrages philosophiques et de huit recueils de poésie, fut également acteur pour André Delvaux puis pour Claudio Pazienza, qui fut son élève.

Cinéaste et professeur, Frédéric Sojcher est l'auteur de seize films et presque autant de livres, parmi lesquels La kermesse héroïque du cinéma belge (1999, sa Thèse de doctorat), Le Manifeste du cinéaste (2006), Pratiques du cinéma (2011). Les fables de Frédéric Sojcher, souvent organisées selon le mode de l’enquête, interrogent des films hypothétiques et perdus (Hitler à Hollywood, 2011), des scènes ratées (Climax, 2009), des économies de l’impossible (Cinéastes à tout prix, 2004)... et décrivent comment une œuvre digne de ce nom crée sa propre forme, aussi cabossée soit-elle, à force de buter contre le principe de réel.

Enfin, Nastasjia, à son tour, s’enquiert d’un métier et de techniques depuis l’origine au centre des préoccupations du père (A comme Acteur, 1995) et donc, au-delà, sur le désir du grand-père qui « a toujours rêvé, lui aussi, d’être acteur » (Je veux être actrice, 2015).

Les deux premières projections de ce cycle auront lieu le 22 décembre et seront consacrées aux interventions de Jacques Sojcher dans les films Babel Opéra d’André Delvaux (19h30), ainsi que Scènes de chasse au sanglier et Exercices de disparition de Claudio Pazienza (21h30).

Le 19 janvier, ce sera au tour de Frédéric Sojcher d’être mis à l’honneur : Fumeurs de charme et Requiem pour un fumeur seront projetés à 19h30, tandis que Cinéastes à tout prix et Climax le seront à 21h30. Jacques Sojcher ne sera pas en reste : il apparaitra à nouveau lors des projections A comme Acteur, réalisé par son fils, et Un tableau pour y vivre - regards sur Paul Delvaux de Wilbur Leguebe.

Enfin, le 16 février, à 19h30, Hitler à Hollywood de Frédéric Sojcher sera présenté. Le cycle s’achèvera à 21h30 sur la projection du film Je veux être actrice, réalisé par Frédéric Sojcher et mettant en scène, entre autres, Jacques Sojcher et Nastasjia Sojcher, réunissant ainsi la dynastie célébrée.

Les informations concernant ce cycle se retrouvent sur le site de la Cinémathèque française, dans la partie « Cinéma d’avant-garde »