Actu 11 JUL 2020

Des hommes de Lucas Belvaux et L'ennemi de Stephan Streker au Festival du Film Francophone d'Angoulême

Le Festival du Film Francophone d'Angoulême a annoncé hier sa sélection de films. Des hommes de Lucas Belvaux et L’ennemi de Stephan Streker y seront présentés.

Si le vent tombe

Le Festival du Film Francophone d'Angoulême, connu pour être l'un des rendez-vous du cinéma francophone, un mois avant le FIFF de Namur, a annoncé hier sa sélection de films pour cette édition 2020. La Belgique y sera présente avec deux longs métrages de fiction : L'ennemi de Stephan Streker et Des hommes de Lucas Belvaux, ainsi que la coproduction Si le vent tombe de Nora Martirosyan. Notre pays a déjà eu l'occasion de briller au FFA avec notamment le Valois d'or pour Illégal d'Olivier Masset-Depasse en 2010.

 
En compétition, on retrouve L'ennemi de Stephan Streker. Il s'agit du nouveau long métrage du réalisateur après Noces, qui s'était vu attribuer les Valois de meilleure actrice et meilleur acteur, respectivement pour Lina El Arabi et Sébastien Houbani, lors de l'édition 2016 du FFA. L'ennemi est interprété par Jérémie Renier, Alma Jodorowsky, Emmanuelle Bercot, Félix Maritaud, Zacharie Chasseriaud, Sam Louwyck, Peter Van den Begin, Bruno Vanden Broecke & Jeroen Perceval.
 
L'ennemi est produit en Belgique par Daylight Films, au Luxembourg par Bac Cinéma et en France par Formosa Productions, Polaris Film Production & Finance et Libellule Films. Il est soutenu par le Centre du Cinéma et de l'Audiovisuel de la Fédération Wallonie-Bruxelles, mais également par Voo & Be tv, le programme Europe Créative - MEDIA de l'Union européenne, Proximus, screen.brussels, la RTBF, le Tax shelter du Gouvernement Fédéral belge, FILM FUND Luxembourg et BNP Fortis Film Finance.
 
Les ventes internationales sont assurées par Bac Films.
 
Des hommes de Lucas Belvaux, qui a reçu le label du Festival de Cannes 2020 sera projeté en avant-première au FFA 2020. Des hommes est une adaptation du roman éponyme de Laurent Mauvignier mettant en vedette Gérard Depardieu, Catherine Frot, Jean-Pierre Daroussin et le jeune espoir belge Yoann Zimmer.
 
Le synopsis : Ils ont été appelés en Algérie au moment des « événements », en 1960. Deux ans plus tard, Bernard, Rabut, Février et d’autres sont rentrés en France. Ils se sont tus, ils ont vécu leurs vies. Mais parfois il suffit de presque rien, d’une journée d’anniversaire en hiver, d’un cadeau qui tient dans la poche, pour que quarante ans après, le passé fasse irruption dans la vie de ceux qui ont cru pouvoir le nier.

Des hommes est produit en Belgique par Artémis Productions et en France par Synecdoche. Il est soutenu par le Centre du Cinéma et de l'Audiovisuel de la Fédération Wallonie-Bruxelles, en coproduction avec France 3 Cinéma, la RTBF, Voo & Be tv et Shelter Prod, avec la participation de Canal +, Ciné +, France Télévisions, Ad Vitam Distribution, le Fonds Image de la Diversité, le Commissariat Général à l'Égalité des Territoires, le CNC, le Tax Shelter du Gouvernement Fédéral de Belgique, Procirep, Angoa, en association avec Taxshelter.be, ING, La Banque Postale Image 13, Manon 10, SofiTVCiné, Cinéaxe.

Il sera distribué à l'automne en Belgique par Cinéart et en France par Ad Vitam Distribution. Les ventes internationales sont assurées par The Party Film Sales et Wild Bunch International.
 
Dans la section « Premiers rendez-vous », on retrouve Si le vent tombe de la réalisatrice arménienne Nora Martirosyan, ayant également reçu le label du Festival de Cannes 2020. Le film est coproduit par Kwassa Films en Belgique, Sister Productions en France et Aneva Production en Arménie. Toujours avec le soutien du Centre du Cinéma et de l'Audiovisuel de la Fédération Wallonie-Bruxelles, avec l’aide d'Amiens Festival, du CNC, d'Eurimage, du Hubert Bals Fund, de Kinokentron, de la Région Nouvelle Aquitaine, de la Région Occitanie, de la Procirep, de Sofica, de BNP Paribas Fortis et de TV5 Monde.

Le film suit le parcours d'Alain, un auditeur international français, qui vient expertiser l’aéroport d’une république auto-proclamée du Caucase afin de donner le feu vert à sa réouverture. En tant que professionnel expérimenté, Alain mène la tâche qu’on lui a confiée avec beaucoup de sérieux. Au fur et à mesure de l’avancée de l’audit, à travers les entretiens avec les employés de l’aéroport et ses déplacements, il découvre un pays qui n’existe que sur certaines cartes, mais qui est bien là dans la réalité, avec sa population, son gouvernement, ses institutions, ses champs de culture. Edgar, un petit garçon du coin, erre autour de l’aéroport et se livre à un étrange commerce. L’homme et l’enfant finissent par se rencontrer...
 
Si le vent tombe sera distribué en France par Rouge International et en Arménie par Paradise Film Distribution. Les ventes internationales sont assurées par Indie Sales.
 
Enfin, l’acteur belge Marc Zinga fera partie du jury international au côté, notamment, d’Elsa Zylberstein et des présidents du jury Benoît Délépine et Gustave Kervern.