Presse 03 JUN 2021

Joachim Lafosse en compétition au 74ème Festival de Cannes !

Un cru exceptionnel pour la Fédération Wallonie Bruxelles avec 2 films belges francophones et 3 coproductions belges parmi la sélection officielle du festival !
 
Joachim Lafosse fera ses premiers pas dans la Compétition avec son 9ème film, Les Intranquilles. Dans la section Un certain regard, on retrouve un premier film, Un monde, signé par la jeune cinéaste Laura Wandel.

Trois coproductions soutenues elles aussi par le Centre du Cinéma et de l'Audiovisuel de la Fédération Wallonie-Bruxelles seront également présentées dans le cadre de cette Sélection officielle.
Les sélections des sections parallèles - Quinzaine des réalisateurs, Semaine de la critique et ACID - seront quant à elles annoncées en début de semaine prochaine.

Joachim Lafosse intègre pour la première fois la prestigieuse Compétition du Festival de Cannes avec Les Intranquilles.
Il s’agit de sa 4ème participation cannoise. En 2012, il présentait dans la section Un certain regard A perdre la raison qui avait permis à Emilie Dequenne de remporter le prix d’interprétation féminine. Il avait également présenté Elève libre en 2008 et L’Economie du couple en 2016, tous deux à la Quinzaine des réalisateurs.

Leïla et Damien s’aiment profondément. Malgré sa bipolarité, il tente de poursuivre sa vie avec elle sachant qu’il ne pourra peut-être jamais lui offrir ce qu’elle désire.

Produit par Stenola Productions avec l’aide du Centre du cinéma et de l’audiovisuel de la Fédération Wallonie-Bruxelles, le film est vendu à l’international par Luxbox. Il sera distribué en Belgique par Cinéart et en France par Les Films du losange.
On retrouve à l’affiche Damien Bonnard (Les Misérables), Leïla Bekthi (Tout ce qui brille) ainsi que le comédien belge Patrick Descamps (La Raison du plus faible).

Au sein de la section Un certain regard, c’est un premier long métrage qui est à l’honneur : Un monde de la réalisatrice Laura Wandel.
Cette dernière, ancienne étudiante de l’IAD, retrouve ainsi le chemin de la Croisette, 7 ans après la sélection de son court métrage Les Corps étrangers, présenté en Compétition en 2014.

Nora entre en primaire lorsqu’elle est confrontée au harcèlement dont son grand frère Abel est victime. Tiraillée entre son père qui l’incite à réagir, son besoin de s’intégrer et son frère qui lui demande de garder le silence, Nora se trouve prise dans un terrible conflit de loyauté. Une plongée immersive, à hauteur d’enfant, dans le monde de l’école.
 
Le film met en scène les jeunes comédiens belges Maya Vanderbeque et Gunter Duret dans les rôles principaux ainsi que Karim Leklou (Hippocrate), Laura Verlinden (Le Tout nouveau testament) et Sophia Leboutte (La Trêve).

Un monde est produit par Dragon Films avec l’aide du Centre du cinéma et de l’audiovisuel de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Les ventes internationales sont assurées par Indie Sales ; il sera distribué en salles en Belgique par Lumière.

Soulignons la sélection de plusieurs coproductions avec la Belgique.
 
Dans la Compétition, on retrouve le nouveau film de Mahamat Saleh Haroun, Lingui, les liens sacrés, coproduit par Beluga Tree, avec l’aide du Centre du cinéma et de l’audiovisuel de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Le film est vendu à l'international par Films Boutique.

Dans les faubourgs de N’djaména au Tchad, Amina vit seule avec Maria, sa fille unique de quinze ans. Son monde déjà fragile s’écroule le jour où elle découvre que sa fille est enceinte.Cette grossesse, l'adolescente n’en veut pas. Dans un pays où l'avortement est non seulement condamné par la religion, mais aussi par la loi, Amina se retrouve face à un combat qui semble perdu d’avance...
 
Toujours en Compétition, Titane, le nouveau film très attendu de Julia Ducournau qui avait fait sensation sur la Croisette en 2016 avec son premier film, Grave.
 
Métal hautement résistant à la chaleur et à la corrosion, donnant des alliages très durs, souvent utilisé sous forme de prothèses en raison de sa biocompatibilité.
 
Porté par Vincent Lindon et Agathe Rousselle, le film soutenu par la Fédération Wallonie-Bruxelles est coproduit en Belgique par Frakas Productions. Il est vendu à l'international par Wild Bunch et sera distribué en Belgique par O'Brother.
 
La Civil de Teodora Mihai, coproduit par Les Films du fleuve, avec l’aide du Centre du cinéma et de l’audiovisuel de la Fédération Wallonie-Bruxelles, est quant à lui sélectionné dans la section Un certain regard.
 
La fille de Cielo est enlevée par un cartel local dans une petite ville du Mexique. Voyant son ex-mari adopter une attitude fataliste et les autorités n’offrir aucun soutien, elle entame sa propre enquête. Après avoir gagné la sympathie d’un lieutenant de l’armée qui accepte de l’aider officieusement en échange des informations qu’elle peut lui fournir en tant que locale, Cielo se lance dans une poursuite obsessionnelle des membres du cartel qui s’en sont pris à elle. Elle se retrouve alors entraînée dans le cercle vicieux de la violence dont elle avait d’abord été victime.
 
La Sélection officielle de cette 74ème édition a été dévoilée ce 3 juin à la presse française et internationale, par Pierre Lescure, Président du Festival de Cannes, et Thierry Frémaux, Délégué général. Après une année blanche, le Festival ayant dû être annulé en 2020 en raison de la situation sanitaire, Cannes retrouvera ses festivaliers avec pour la première fois une édition au coeur de l’été, du 6 au 17 juillet. Il s’agira réellement du premier grand rendez-vous cinéma international après plusieurs mois de festivals et marchés virtuels.