Actu 17 DEC 2012

4 coproductions belges aidées par Eurimages

Quatre coproductions belges, dont un film majoritaire - le prochain opus de Benoît Mariage Akwaba - et 3 coproductions minoritaires, vont bénéficier d’une aide à la coproduction du Fonds de soutien Eurimages du Conseil de l’Europe.

Sur les trente projets examinés par son Comité de Direction réuni du 10 au 13 décembre dans le cadre du Festival international du film de Dubaï, dix-sept films obtiennent ainsi un soutien financier pour un montant total de 5.870.000 euros. Dans cette sélection figurent les prochains longs métrages de Wim Wenders, Wolfgang Becker, Andrej Wajda, Kornél Mundruczo, Xavier Beauvois et Pascal Morelli.

Akwaba constituera le 4ème long métrage de Benoît Mariage qui avait connu le succès dès ses débuts avec Les convoyeurs attendent. La rencontre entre José, recruteur sportif à succès, et Yaya, jeune footballeur ivoirien dans lequel il pressent une future grande vedette du ballon rond, va prendre la forme d’un voyage initiatique où chacun va découvrir l’autre et se découvrir lui-même. Le film est une coproduction entre la Belgique (MG Productions), la France (Formosa Productions) et la Suisse (Cab Productions) d’un devis approchant les 4 millions d’euros. Le tournage débutera le 9 janvier, pour sept semaines partagées entre la région de Charleroi et la Côte d’Ivoire, avec dans les rôles principaux Benoît Poelvoorde et Marc Zinga. Le financement belge est actuellement assuré par le Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel, Wallimage, la RTBF, et le tax shelter .

Moi et Kaminski est le nouveau projet de Wolfgang Becker, le célébrissime réalisateur de Good Bye Lénine ; il s’agit d’un road movie où un jeune critique d’art sans talent traverse l’Europe avec un ancien peintre à succès dans l’espoir d’écrire la biographie qui l’installera au sommet de sa profession. Cette coproduction entre l’Allemagne (X Filme Creative), et la Belgique (Esterhazy et Dienst Productions), d’un devis estimatif de 7,6 millions d’euros, sera tourné en partie en Belgique avec Daniel Brühl et Michel Bouquet dans les rôles principaux et plusieurs techniciens belges.

Après le fameux Des hommes et des dieux, le réalisateur français Xavier Beauvois change de registre pour aborder la comédie dramatique avec La rançon de la gloire. Sur les bords du Lac Léman, aux environs de Noël 1977, un duo de bras cassés, Eddie et Osman, apprenant la mort de Charlie Chaplin, décide d’enlever son cadavre afin de réclamer une rançon à la famille. Les Films du Fleuve, société de production des frères Dardenne, ont embarqué dans cette aventure franco-belgo-suisse dont les rôles principaux sont confiés à Benoît Poelvoorde et Roschdy Zem. Tournage prévu au printemps 2013.

Last but not least, Pascal Morelli, le réalisateur du long métrage d’animation Corto Maltese et de la série tv Thorgal s’intéresse à un livre fondateur du patrimoine littéraire chinois pour monter Le prince et les 108 démons, un film d’animation très ambitieux sur la lutte pour le pouvoir dans la Chine impériale du XIème siècle. Avec l’aide de Bruxellimage et du tax shelter, la société Scope Pictures assurera la part belge de ce projet coproduit avec la France, le Luxembourg et la Chine.

Contact
Emmanuel Roland | Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel | Tél 02.413.22.31 | Mail emmanuel.roland(at)cfwb.be