Presse 25 FEB 2013

César 2013

Le cinéma belge francophone couronné aux César.
La 38ème Cérémonie des César qui s’est tenue ce vendredi soir au Théâtre du Chatelet à Paris, a vu la consécration de trois réalisateurs belges francophones.

Primé dans la catégorie Meilleur Film d’Animation, on retrouve Ernest et Célestine, fable drôle, magique et poétique réaliséé par Vincent Patar et Stéphane Aubier, avec Benjamin Renner. Toujours en exploitation, cette splendide adaptation de l’univers de l’auteur belge Gabrielle Vincent a déjà séduit plus de 911.500 spectateurs dans les salles. Le film est produit en Belgique par La Parti Production.
 
Saluons également l’exploit du jeune cinéaste carolo Nicolas Guiot, dont le premier court métrage, Le Cri du Homard, déjà auréolé de multiples récompenses reçoit ce soir la consécration suprême avec le César du Meilleur Film de Court Métrage. Une coproduction Ultime Razzia / Hélicotronc aidée par le Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel et la RTBF.
 
Enfin, soulignons les 4 récompenses (meilleur montage, meilleure adaptation, meilleur espoir masculin, meilleure musique) récoltées par De rouille et d’os de Jacques Audiard, coproduit par Luc et Jean-Pierre Dardenne (Les Films du Fleuve).
 
Tous ces films ont été soutenus par le centre du Cinéma et de l’Audiovisuel.

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo