Actu 09 MAR 2017

6 films de Wallonie Bruxelles au Festival International du Film sur l'Art de Montréal

Six films belges francophones seront présentés lors de la 35ème édition du Festival International du Film sur l’Art de Montréal.

Deux films documentaires concourront dans la section FIFA Compétition :

Déjà sélectionné à DOK Leipzig et à l’IDFA, Belle de nuit - Grisélidis Réal, autoportraits de Marie-Eve de Grave continue son parcours en festivals.

Le film s’attache au personnage atypique qu’était Grisélidis Réal dont la vie est digne d’un roman. Elle s’est prostituée dans les bordels munichois, aux bras de G.I. noirs. Elle a trafiqué de la marijuana. Elle a fait de la prison. Dans les années 70, elle devient « la Catin révolutionnaire ». Elle écrit : « la Prostitution est un Art, une Science et un humanisme ». L’amour fou l’a consumée. Ses clients aussi. Grisélidis peint, elle dessine et écrit sa vie qu’elle invente à chaque instant. Grisélidis, c’est la révolte. C’est la femme sauvage qui traverse la nuit en hurlant, parée, fardée, sublime. S’immergeant au coeur des écrits de Grisélidis Réal, scandaleuse femme publique, le film retrace le parcours intime et fulgurant d’une femme hors norme. Images fictionnelles inspirées des textes, dessins, photographies, entretiens, archives documentaires, s’entrelacent pour tisser le portrait pluriel d’une magnifique rebelle en quête de liberté et d’appartenance.

Belle de nuit - Grisélidis Réal, Autoportraits est produit par On Move Productions, coproduit par le CBA et soutenu par le Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel de la Fédération Wallonie Bruxelles.

En compétition également Le Pavillon des douze de Claude François.

Le Pavillon des Douze, 12 oeuvres picturales de toutes les époques et de tous les styles, provenant de collections privées et de musées de la Fédération Wallonie-Bruxelles, avec des commentaires écrits par 12 poètes belges francophones.

Le Pavillon des douze est produit par Image création.com avec le soutien du Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel de la Fédération Wallonie Bruxelles.

Dans la section FIFA Grand Panorama, seront présentés quatre autres documentaires :

La langue rouge de Violaine de Villers dresse le portrait du peintre belge Walter Swennen au sein même de son atelier. Ce film est produit par YC Aligator Film avec le soutien du Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel de la Fédération Wallonie Bruxelles.

Dédié à une autre personnalité belge bien connue, Une vie contre l’oubli de Kita Bauchet raconte l’histoire d’André Dartevelle, journaliste et réalisateur, et pose un regard sur des moments clés de notre histoire contemporaine. Ce film a été produit par Dérives asbl avec le soutien du Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel de la Fédération Wallonie Bruxelles.

Les Pèlerins de Bouge de Gaëtan Leboutte invite à un autre voyage : une plongée dans l’univers des Pèlerins de Bouge, compagnie théâtrale composée de patients de différentes institutions psychiatriques, d’infirmiers et de bénévoles. Le film a été produit par Kinoprod avec le soutien du Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel de la Fédération Wallonie Bruxelles.

Enfin, Rhythm & Intervals de Comes Chahbazian dresse le portrait d’un jeune musicien en pleine préparation d’un prestigieux concours international de violoncelle. Le film est produit par Matière Première avec le soutien du Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel de la Fédération Wallonie Bruxelles.

Cette 35ème édition du Festival International du Film sur l’Art se déroulera du 23 mars au 2 avril prochains à Montréal. Le FIFA est l’un des principaux festivals mondiaux dédié aux films sur l’art.