en
Aller au contenu

Deux films de Wallonie Bruxelles sélectionnés à Locarno !

Le très attendu deuxième long métrage de César Dìaz, "Mexico 86", sera présenté en première mondiale sur la Piazza Grande devant 8 000 spectateurs. "Kouté Vwa" de Maxime Jean-Baptiste, concourra quant à lui dans la section Cineasti del presente consacrée aux premiers et seconds longs métrages

Cinq ans après la Caméra d'Or obtenue pour son premier long métrage Nuestras Madres, le réalisateur César Diaz revient avec son nouveau film, Mexico 86.

Produit par Need Productions et soutenu par le Centre du Cinéma de la Fédération Wallonie-Bruxelles, le film suit le parcours de Maria, militante révolutionnaire guatémaltèque, exilée depuis des années à Mexico où elle poursuit son action politique. Alors que son fils de 11 ans vient vivre avec elle, elle devra faire un choix cornélien entre son rôle de mère et celui d’activiste.

C’est l’actrice franco-argentine Bérénice Bejo qui interprète le rôle de Maria, personnage principal du film. Le film est notamment coproduit par la société française Tripode (coproducteur notamment de Dalva et Le Syndrome des amours passées) et vendu à l’international par Goodfellas.

César Dìaz est né au Guatemala en 1978. Après des études au Mexique et en Belgique, il intègre l’atelier scénario de la FEMIS à Paris. Durant plus de dix ans, il est monteur de fictions et de documentaires. En 2019, il remporte la Caméra d’Or pour Nuestras Madres, prestigieuse récompense sacrant le meilleur premier film présenté à Cannes, toutes sections confondues.

Kouté Vwa, premier long métrage signé par Maxime Jean-Baptiste, a été produit par Twenty Nine Studio & Production dans le cadre de l’Appel à productions légères du Centre du Cinéma et de l’audiovisuel.

Il sera présenté en compétition dans la section Cineasti del presente, consacrée aux réalisateur.rice.s émergent.e.s.

Melrick est un jeune garçon turbulent, qui passe son été en Guyane chez sa grand-mère pour échapper à son quotidien tumultueux à Stains, en France. À la fin de son séjour, il joue du tambour pour raviver la mémoire de son oncle défunt, Lucas Diomar, mort dans des conditions tragiques. Malgré une vague de meurtres de jeunes hommes qui secoue l’actualité, Melrick prend conscience de sa place dans une famille détruite par un deuil irréparable.

A noter egalement les sélections de deux autres films d'initiative étrangère coproduits par des producteurs de Wallonie Bruxelles et soutenus par le Centre du Cinéma : Les enfants rouges de Lofti Achour coproduit par Versus production et Sauvages de Claude Barras coproduit par Panique!

Le Festival international du film de Locarno (Festival del film Locarno) est un festival consacré au cinéma d'auteur qui se tient chaque année au mois d’août dans la ville suisse italienne de Locarno. Organisé depuis 1946, il est l’un des plus anciens festivals de cinéma au monde. Le festival est reconnu par la Fédération internationale des associations des producteurs de films (FIAPF) dans la liste des treize « festivals compétitifs », à l'instar de festivals tels que Cannes, Venise et Berlin.

Créé dans le but de dénicher les nouvelles tendances, le festival de Locarno a souvent reconnu avant les autres le génie de jeunes réalisateur.rice.s qui, par la suite, se sont imposé.e.s comme les chef.fe.s de file de leur génération. Le Festival de Locarno a, par ailleurs, la particularité de présenter des films en plein air sur le prestigieux site de la Piazza Grande pouvant accueillir 8 000 spectateurs.

Le 77e Festival du Film de Locarno aura lieu du 7 au 17 août 2024.

Films

Mexico 86

César Diaz

Long métrage / Fiction

Kouté Vwa

Maxime Jean-Baptiste

Long métrage / Fiction